DOMAINE GROSBOIS

Les pentes douces homogènes de la commune de Panzoult sont composées en majorité de millarge, des sables jaunes quartziens sur lesquels le cabernet franc produit des chinons moins tanniques que sur l’argilo-calcaire. “Ce terroir solaire a besoin d’être théâtralisé”, explique Nicolas Grosbois, arrivé au domaine familial en 2008, après dix ans passés en tant que “flying winemaker”. De la Nouvelle-Zélande et du Chili, ce trentenaire est revenu vacciné contre le bois. Il ne vinifie et n’élève ses rouges qu’en cuve. Sa cuvée Clos du Noyer donne la priorité à l’expression entière d’un raisin de goût, tout en misant sur la finesse. La nouvelle création née sur une dalle calcaire, Montet, est l’un des grands rouges de Chinon. Nicolas Grosbois est également gérant associé au domaine des Hauts Baigneux (Azay-le-Rideau).

Les vins : comme à son habitude, La Cuisine de Ma Mère 2020, issu d’achat de raisins de cabernet franc en conversion bio à un vigneron, séduit par sa rondeur gourmande et fraîche. Une note animale marque malheureusement Gabare 2019, de bonne constitution affriolante. 

2 résultats affichés

2 résultats affichés